MINIS

 

(9/10) RING la terreur 100 % nipponne, à faire frémir tout l’Occident

69197961_af

Synopsis: Un soir, seules à la maison, deux lycéennes se font peur en se racontant une mauvaise blague. Une étrange rumeur circule à propos d'une cassette vidéo qui, une fois visionnée, déclenche une terrible malédiction : une mort annoncée sept jours plus tard. Après le décès de sa cousine Tomoko Oishi, Reiko Asakawa, une jeune journaliste, enquête, mais très vite le maléfice la rattrape.

Lors du désormais lointain 2001,nous avions fait connaissance avec Hideo Nakata et son Ringu devenu Ring pour son exploitation à l'international. Un film capable d’infliger une vraie gifle horrifique, une enquête prenante ou la réalité se mêle au fantastique avec délectation. Mais surtout, cette sensation de terreur en découvrant ce spectre à la démarche démembrée. On se souvient également que quelques années plus tard les droits ont été acquis par les studios américains, une adaptation qui ne restera pas dans les mémoires malgré l'adhésion et l'implication d'Hideo Nakata au projet. Il existe également deux suites à la version japonaise, mais très honnêtement peu de chose au monde sont capables d'effrayer autant que ce premier opus de la saga Ring.

 

(9.5/10) IT FOLLOW est un sentiment de terreur qui vous suivra bien longtemps .

277365

Synopsis: Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d'étranges visions et  l'inextricable impression que quelqu'un, ou quelque chose, la suit. Abasourdis, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire à la menace qui semble les rattraper...

Alors que nous avons d'un côté les films d'horreur pop-corn consistants que sur la force de leurs effets spéciaux, il existe de l'autre côté des productions comme It Follow. Un film au scénario puissant et métaphorique, se basant de façon prépondérante sur une atmosphère pesante et sale. Un jeu d'acteur excellent passant par une B.O. juste sublime et magistralement maîtrisé,It Follow se place en digne héritier d’un cinéma du grand maître John Carpenter.

 

(8/10) HYPNOSE : Kevin Bacon sous hypnose, éteindre la lumière serait une mauvaise idée

18921535

Synopsis: Tom Witzky, ouvrier dans la banlieue de Chicago, mène une vie de père de famille tout à fait ordinaire. Lors d'une soirée entre amis, Tom accepte, par jeu, une séance d'hypnose. Plus tard dans la nuit, il est assailli par des visions, des rêves troublants. De jour en jour, il voit toujours davantage de choses qu'il est incapable d'expliquer, entend des voix qu'il ne peut ignorer. Inexorablement, sa vie bascule. Bientôt, les visions de Tom deviennent réalité. Il voit sa famille en danger, il voit la mort...

Un Kevin Bacon à l'apogée de ses capacités d'interprète, harcelé dans sa propre maison par une entité. Manifestation mystique, ambiance glauque et une forte dose de suspense sont au programme d'Hypnose. Un film fantastique mésestimé à tort lors de sa sortie, le film était resté un peu dans l’ombre du carton planétaire de « Sixième sens » sorti en 1998. C’est dommage car Hypnose c’est une prestation excellente de Kevin Bacon et d’un scénario prenant. Sans oublier cette bande originale plutôt rock 'n’roll bien agréable. Hypnose, un film à voir ou à revoir.

Ring - Japanese Trailer

It Follows - bande annonce VF

Hypnose - bande annonce - VF - (1999)

GIANNUS LE CACTUS

 $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog