18802987

 

Synopsis: Un 31 octobre, à Haddonfield, Illinois, le soir de la fête des masques de Halloween... La vie du jeune Michael Myers, 10 ans, bascule.Troublé par des pulsions morbides, moqué par ses camarades d'école parce que sa mère est strip-teaseuse, harcelé par son beau-père, tourmenté par les premiers émois sexuels de sa soeur aînée, il revêt un masque en latex et, dans un accès de folie, assassine la moitié de sa famille au couteau de cuisine.A la suite de cette nuit de cauchemar, il est pris en charge par le Docteur Sam Loomis, un brillant pédopsychiatre, mais tue sauvagement une infirmière, précipitant le suicide de sa mère, désespérée.Un 31 octobre, 17 ans plus tard. Toujours dissimulé derrière un masque et enfermé dans son mutisme, Michael s'échappe de la prison psychiatrique où il a grandi et recommence à semer des cadavres sur sa route.Convaincu qu'il est une incarnation du mal à l'état pur, le Docteur Loomis part sur sa piste. Celle-ci mène directement à Haddonfield, là où se trouve toujours la petite soeur de Michael, Laurie, seul membre de sa famille encore en vie.

 Je ne vais pas évoquer le monument de John Carpenter, joyaux des années 70 mais bien d’Halloween revu et corrigé par Rob Zombie. Celui-ci ayant carte blanche de la part du réalisateur original pour traiter sa Version. Là où l’on s’attendait à un remake, Zombie  propose un « reboot »  retraçant la jeunesse de Michael Meyers avant sa diabolisation, élément qui n’était pas évoqué dans la version de base.

 18801019

Ainsi, le film fonctionne en  deux parties.Dans la première, on voit Michael évoluer dans un milieu plutôt glauque où la violence et le sexe sont omniprésents. Ses pulsions morbides (preuve en est les tortures infligées à divers animaux), perdu et triste, persécuté par un beau-père alcoolique et ses camarades de classe, une mère strip-teaseuse, assistant aux fornications de sa grande sœur,  autant d’éléments qui vont commencer à forger le futur de Michael Meyers. Son seul oasis de paix est sa mère, interprétée par la délicieuse Sheri Moon Zombie, et sa petite sœur. Cela sera son seul côté humain. L’interprétation de Daeg Faerch (Michael Meyers), petit blondinet aux allures de poupon est bluffante. Un enfant tout sourire qui penchera à tout jamais, lors d’un massacre, vers l’abomination. C’est derrière un masque qu’il commettra ses atrocités  comme pour marquer une frontière entre lui et le monde.

19071451

La seconde partie du film se rapproche beaucoup plus du film original, retraçant son évasion de l’asile où il se trouvait depuis de nombreuses années. Et sa montée crescendo dans la tuerie. C’est regrettable car on aurait aimé un développement plus approfondie de sa jeunesse. A sa recherche on retrouve  Malcolm McDowell (orange mécanique) qui tient le rôle du docteur Loomis. 

18802980

Les déplacements du tueur de part  sa gestuelle rigide  donnent l’impression de suivre un automate. L e rôle de Jamie Lee Curtis ici tenu par la pétillante et effrontée Laurie Strode donne un bon coup de jeunesse au film.Une conclusion tangible entre le début qui inspire un nouvel élan et du déjà vu pour la fin.

Halloween [2007] Rob Zombie - Trailer

MISS PINK.

 

INK. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog