495349

Synopsis: Le leader de la résistance John Connor envoie le sergent Kyle Reese dans le passé pour protéger sa mère, Sarah Connor et préserver l'avenir de l’humanité. Des événements inattendus provoquent une fracture temporelle et Sarah et Kyle se retrouvent dans une nouvelle version du passé. Ils y découvrent un allié inattendu : le Guardian. Ensemble, ils doivent faire face à un nouvel ennemi. La menace a changé de visage.

Il nous faut excepter le rôle de Sarah Connor (Emilia Clarke) qui n'est vraiment pas à la hauteur. On ne retrouve pas l’égérie de game of thrones . Sa prestation ressemble plus à une ado qui se la joue adulte plus qu’à la Sarah Connor de la franchise. Il en résulte un décalage avec les autres protagonistes, notamment avec Jay Courtney .Que ce soit physiquement qu’au niveau scénaristique, on y croit pas. Ceci étant dit et donc si l’on fait abstraction d’Emilia Clarke, ce quatrième opus tient toutes ses promesses.  

145982

En effet le visuel nous tient en haleine et l’innovation de nouveaux effets techniques est  tout à propos.  Gardant le rythme de ses prédécesseurs, le film se permet même quelques flashbacks remit au goût du jour. Je pense à la confrontation  des deux Arnold Schwarzenegger  (le jeune et le vieux) qui vaut le détour (ah la magie de l’informatique). Peut être un peu moins spectaculaire que certains autres épisodes, il se veut néanmoins un peu plus structuré dans l’histoire. Le transfert incessant entre le passé et les différents futurs n’est pas désagréable et facile à suivre ce qui facilite l’attention sur l’action. Car évidemment ce qui génère la force et la quintessence des terminators c’est avant tout les scènes d’actions et de poursuites. 

206899

Dans cette version le réalisateur  Alan Taylor (Thor, le monde des ténèbres) n’a pas été avare.  Sans spoiler, tout y est, poursuite en bus, chasse en hélicoptères, dévastation de biens municipaux en tout genre. Je reproche malgré tout cette fâcheuse manie « américaine » de vouloir glisser des scènes d’humour inappropriées . Et c’est bien dommage !!!

141712

Toujours à la recherche d’un nouveau modèle de terminator, on a droit, une fois de plus, à de la matière régénératrice, un T-800. Mais viendra-t-elle à bout de notre vieux Terminator ? Malgré une fin quelque peu en dents de scie, le film reste un très bon divertissement et un très grand spectacle cinématographique, car après tout c’est ce que l’on recherche. Puis le plaisir de retrouver notre bon vieux Arnold (pour les aficionados) toujours aussi fringant. Le constat général de la franchise permet d’affirmer que cette 5ème partie vaut largement le détour et réhabilite le mythe initial de la saga.

TERMINATOR GENISYS - Bande-annonce finale [VF]

CHRISTIAN.

 

 

 

 

 

 

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog