-
23 juin 2016

[critique] (7/10) BEFORE I DISAPPEAR par Matthieu EB.

Synopsis: Au plus bas de son existence, Richie, éternel raté, plonge malgré lui dans une odyssée nocturne tragi-comique, au côté de sa nièce qu’il ne connait pas. Responsable de la jeune Sofia, petit génie pas vraiment acquis à sa cause, il se retrouve également au milieu d’une guerre entre ses deux boss mafieux. Ce qui devait être un simple babysitting se transforme alors en une tournée démente de New-York, de son obscurité, sa violence et sa folie. Shawn Christensen, dans l'adaptation grandeur nature de son court métrage... [Lire la suite]

14 mai 2016

[critique] (9/10) BLUE JASMINE par M. Mouche

Synopsis: Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie. En allant voir un film de Woody Allen (Café Society, Magic in the Moonlight, Minuit à Paris,) on ne sait jamais à quoi s'attendre. Avec Blue Jasmine, le cinéaste montre la déchéance du rêve américain au travers de la vie d’une... [Lire la suite]
29 mars 2016

[Critique] THE DISAPPEARANCE OF ELEANOR RIGBY par Virginie

  The Disappearance of Eleanor Rigby, atypique mais maladroit   Synopsis:Eleanor aime Conor, et Conor aime Eleanor. Que se passe-t-il lorsqu’un couple vivant en parfaite harmonie se retrouve soudain confronté à un événement tragique? Les deux films composant The Disappearance of Eleanor Rigby racontent la même histoire d'amour, adoptant le point de vue de Conor dans Him et celui d’Eleanor dans Her, se renvoyant l’un à l’autre et s’emboîtant comme les pièces d’un puzzle. Mon petit côté cinéphile étant attiré par ces... [Lire la suite]
29 mars 2016

[critique] ( 9/10 ) FRANCES HA par Laetitia G.

Synopsis: Frances, jeune New-Yorkaise, rêve de devenir chorégraphe. En attendant, elle s’amuse avec sa meilleure amie, danse un peu et s’égare beaucoup... Frances Ha, sorti en 2012, est un film de personnage. Dans un scénario simple, épuré, Noah Baumbach (The Squid and the Whale, Greenberg,Mistress America) nous raconte l'histoire d'une jeune femme vivant à New York et ses pas maladroits, hésitants, pour trouver sa place, dans le milieu de la danse qu'elle désire et dans sa relation avec sa meilleure amie Sophie. L'idée... [Lire la suite]
29 mars 2016

[critique] (9/10) LA GRANDE BELLEZZA par Whodunnit

Synopsis: Rome dans la splendeur de l’été. Les touristes se pressent sur le Janicule : un Japonais s’effondre foudroyé par tant de beauté. Jep Gambardella – un bel homme au charme irrésistible malgré les premiers signes de la vieillesse – jouit des mondanités de la ville. Il est de toutes les soirées et de toutes les fêtes, son esprit fait merveille et sa compagnie recherchée. Journaliste à succès, séducteur impénitent, il a écrit dans sa jeunesse un roman qui lui a valu un prix littéraire et une réputation d’écrivain frustré : il... [Lire la suite]
14 novembre 2015

[ critique] BAD BOY BUBBY ( 9/10) par Whodunnit

Synopsis:Séquestré depuis sa naissance par sa mère, Bubby ignore tout du monde extérieur qu’il croit empoisonné. L’arrivée de son père, dont il était tenu éloigné, va bouleverser sa vie. Le jour de ses 35 ans, Bubby va enfin sortir. Il découvre un monde à la fois étrange, terrible et merveilleux où il y a des gens, de la pizza, de la musique et des arbres… Bad Boy Bubby est un film australien réalisé par Rolf De Heer en 1993. Il a connu un grand succès en Australie mais la frilosité des distributeurs étrangers l'a empêché de... [Lire la suite]
26 mars 2015

[Critique] THELMA ET LOUISE par Thoreau

Louise, une serveuse délaissée par son petit ami musicien Jimmy, et Thelma, une ménagère frustrée, décident de passer un week-end entre filles. Elles quittent leur petite ville au volant d’une décapotable pour l’Utah. Lors de leur première halte dans un dancing, Thelma se laisse entraîner sur un parking par Harlan, un routier qui tente d’abuser d’elle. Louise, qui a été naguère violée, tire sur l’agresseur. Avant-propos: Avec sincérité, avant visionnage, je n’avais aucun présupposé sur le film. Il est d’autant plus agréable... [Lire la suite]