( 6.5/10)

557584

Synopsis: Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Après « Le Réveil de la Force », Disney et Lucas Film reviennent sur la célèbre saga avec Gareth Edwards aux commandes. Une suite au chapitre VII ? Non ; un préquel ? Non ; un sequel ? Non plus ; le film relate la construction de l'étoile noire, on se situe donc entre la prélogie et la trilogie originelle. Une chronologie bien compliquée à suivre pour les moins fans. Le choix de ne pas continuer « le Réveil de la Force » est plutôt surprenant entant donné le succès de ce dernier, néanmoins les studios ont préféré compléter (au risque de dénaturer) l'histoire de base de Star Wars.L'honneur est sauf, on est content de revenir aux sources de Star Wars, retrouver Vador, l'étoile noire et la rébellion. Contrairement au chapitre VII, ce film apporte plus de cohérences à la saga et favorise un scénario moins novateur mais plus efficace (finit les conflits familiaux sans queue ni tête). On revient à un scénario plus proche des premiers volets qui ont rendu Star Wars mythique. 

374084

Les studios et Edwards peuvent se féliciter de la qualité des effets, des décors et des costumes de ce film. Comme toujours on en prend plein les yeux et ce dernier opus se permet plus d'originalité dans la création graphique par rapport au Réveil de la Force, notamment  la ville marchande « inversée » située sur des astéroïdes en début de film, ou encore la planète Scarif visuellement magnifique.Coup de cœur pour la fin du film qui casse tous les codes et pour la scène finale très bien construite qui laisse les spectateurs avec une irrésistible envie d'en voir plus. On peut donc dire que ce film plaît et qu'il soit de meilleure qualité que le Réveil de la Force qui s'était un peu perdu dans ses rebondissements. Mais bien sûr, Rogue One est loin d'être parfait... Le jeu d'acteur est assez plat (même Mads Mikkelsen a du mal à trouver sa place), on s'y attendait un peu mais ça reste décevant. Le plus gros problème du film repose sur le rythme, au début on enchaîne les planètes, on se perd dans un voyage intergalactique dont on ne saisit pas le sens ; l'intrigue a beaucoup de mal à se mettre en place et on met du temps à y adhérer. 

072189

Puis le rythme se calme, les scènes sont longues parfois ennuyeuses pour arriver à une fin de précipitée ; ces grosses différences de rythmes rendent le visionnage compliqué voire prise de tête. La musique est également assez approximative, la BO de Star Wars y est « remixée » si ce n'est pas massacrée... Dommage qu'on ne retrouve pas l'âme de la bande-son de la première trilogie qui a marqué le cinéma.Le film est bon dans l'ensemble, très divertissant et meilleur que le précédent néanmoins le mérite est faible : le concept ne pouvait que marcher, le budget est énorme, les studios sont sans limites et pourtant on aboutit à un film bien loin de la perfection....

Rogue One: A Star Wars Story Trailer (Official)

M.MOUCHE

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog