(6/10)

054489

Synopsis: Petit génie des mathématiques, Christian Wolff est plus à l'aise avec les chiffres qu'avec les gens. Expert-comptable dans le civil, il travaille en réalité pour plusieurs organisations mafieuses parmi les plus dangereuses au monde. Lorsque la brigade anti-criminalité du ministère des Finances s'intéresse d'un peu trop près à ses affaires, Christian cherche à faire diversion : il accepte de vérifier les comptes d'une entreprise de robotique ayant pignon sur rue. Problème : la comptable de la société a décelé un détournement de fonds de plusieurs millions de dollars. Tandis que Christian épluche les comptes et découvre les rouages de l'escroquerie, les cadavres s'accumulent…

Tout aussi incroyable que cela puisse paraître, au terme de Mr Wolff on se dit que l'on vient malgré tout de passer un bon moment. Pourtant il était impossible de ne pas noter les facilités scénaristiques accentuées par des incohérences flagrantes. Un film qui, pour les amoureux de la cohérence et de la logique, n'aura ni queue ni tête. Pourtant la prestation de Ben Affleck est plutôt convaincante, pour le reste on se laisse malgré tout emporter dans cette intrigue qui sonne très fort l'américano.

040138

Copyright Warner Bros. France

C'est vrai que le métier de scénariste a rudement été facilité le jour où on a posé le diagnostic sur certaines maladies mentales qui altèrent les comportements et accentuent certaines capacités. On nous avait déjà fait le coup avec Rain Man avec un Dustin Hoffman très touchant, ou encore Code Mercury avec Bruce Willis. Ici c'est Ben Affleck qui a rangé son costume de Batman pour l'occasion pour l’échanger contre une facilité incommensurable à manier des chiffres hors du commun. Il campe un personnage expert-comptable tellement doué que la chose en est bien trop déconcertante. Surtout qu'il ne s'agit pas là de son unique point fort. Non, il est même un peu justicier tueur à gages à ses heures perdues. Beaucoup de choses pour le commun du mortel.

474196

 Copyright Warner Bros. France

Et malgré tous ces points négatifs, le long-métrage est plaisant. Esthétiquement irréprochable, c’est sur chaque cadrage, souvent empreintes de nostalgie, que l’on constate que le réalisateur Gavin O'Connor disposait des moyens techniques et financiers nécessaires à l’accomplissement d’un film dans les règles de l’art du cinéma d’action hollywoodien actuel. À noter également un Ben Affleck intéressant, parfois touchant et émouvant tout en étant efficace dans les scènes de castagne. Il n’y a que la scène finale qui pour des choix scénaristiques entraîne les acteurs phares de Mr Wolff dans un « dégoulis » pathétique. Par conséquent si vous êtes capables de faire l’impasse sur les défauts importants de cette fiction, il y a néanmoins de quoi passer un excellent moment, pourquoi pas après le boulot et avec une bière fraîche à la main.

 Mr Wolff - Bande Annonce Officielle 2 (VOST) - Ben Affleck / Anna Kendrick

GIANNUS LE CACTUS

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog