(5/10)

021422

Synopsis: New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d'être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du "Moldu") déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable. Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s'agit d'une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l'ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d'enquêtrice. Et la situation s'aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d'Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina. Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu'il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s'apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.

017047

Copyright Warner Bros France

Nous voilà repartis dans une nouvelle saga fantastique issue des romans de J.K Rowling. Cette nouvelle histoire s'inscrit dans le même univers qu'Harry Potter, environ un siècle avant les aventures du jeune sorcier. Pour cela Rowling n'a pas pris de risque, elle gère le scénario et délègue la réalisation à David Yates avec qui la coopération avait fait des miracles lors des 4 derniers Harry Potter. Il était impossible d'envisager ce film sans Yates, il a montré à plusieurs reprises qu'il est en totale adéquation avec ce monde de sorciers. Et pourtant cette fois-ci l'âme n'y est pas. Difficile de savoir qui blâmer, mais le souvenir d'Harry Potter est encore très présent et Les Animaux Fantastiques n'est pas à la hauteur.Dans l'ensemble le film est bon, les graphismes sont stupéfiants, les « animaux » sont très bien travaillés. On peut dire que le visuel est presque parfait (cependant la 3D détériore la qualité). Le rythme est régulier, bien qu'un peu mou il y a une bonne fluidité et cela rend le visionnage léger et très divertissant. S’il s'agissait dans un film isolé, sans attente particulière on pourrait s'arrêter là et conclure que le film n'est pas transcendant mais une bonne réussite dans l'ensemble. Cependant, ce film destiné au grand public s'adresse en particulier aux fans d'Harry Potter. Il est donc très difficile de ne pas faire de comparaison entre les 2 sagas. Premièrement on peut dire que nombreux seront déçus du manque de lien entre les deux histoires mais bien pire encore par le manque de cohérence dans la réalisation. David Yates a adopté un style nouveau totalement décalé de celui employé dans les Harry Potter. On a beaucoup de mal à imaginer que les histoires sont dans le même monde, Les Animaux Fantastiques adopte un style beaucoup plus enfantin. De même pour le scénario, on ne retrouve pas de profondeur réflexive qu'on avait dans la saga précédente, on assiste juste à une présentation de divers animaux qui ont bien du mal à rester caché dans cette valise !

253055

Copyright Warner Bros France

Coté casting ce n’est pas la joie, pourtant le choix était bon : Colin Farrell, Eddie Redmayne, Ron Perlman... Et malheureusement aucun ne brille, seul Carmen Ejogo qui se démarque un peu du lot. On est nostalgique des excellentes prestations présentes dans Harry Potter: Helena Bonham Carter, Gary Oldman, Maggie Smith et le regretté Alan Rickman...On espérait donc en parcourant le casting que Johnny Depp ferait une apparition explosive. Ce fut un échec, il n'a absolument pas sa place dans le film et sa présence est de trop. Les Animaux Fantastiques se place quand même dans la liste sélecte des bons films fantastiques actuels, mais les fans d'Harry Potter seront déçu par ce film qui s'éloigne trop de l'univers. La nostalgie laissée à la fin des Reliques de la Mort partie 2 ne sera pas apaisée avec cette nouvelle saga.

 LES ANIMAUX FANTASTIQUES - Bande Annonce Officielle (VF)

M.MOUCHE

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog