538779

Synopsis : Les aventures de Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un pyton à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louie, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu.

Le remake de ce classique incontournable de l'animation, en prises de vues réelles, s'annonçait catastrophique et pourtant ce film est très surprenant. Après le scénario de Maléfique, on avait peur d'un nouveau massacre d'un conte intemporel, mais Disney a su apporter un souffle nouveau à cette histoire et nous offre ici une très belle adaptation. Tout d'abord le travail visuel est remarquable, le spectateur est plongé dans une jungle plus vraie que nature dont les couleurs éblouissantes donnent un effet merveilleux au décor. Le graphisme des animaux est sans doute le plus surprenant, Disney a fait très fort sur ce point, le réalisme est tel qu'on pourrait croire à un documentaire. L’anthropomorphisme des animaux est très bien maîtrisé et apporte une dimension philosophique quant à la place de l'Homme dans cette magnifique vie naturelle.

102250

Copyright the Walt Disney Company France

Chaque personnage est très bien mis en valeur, en particulier Kaa apparaissant dans une scène hypnotique magnifiquement travaillée, on peut féliciter le choix de Leïla Bekhti (Scarlett Johansson pour la version US) dont la voix est très pertinente avec le serpent. Shere Khan apparaît comme un méchant tyrannique sans foi ni loi ce qui ajoute un effet plus brusque au film permettant de ne pas tomber dans quelque chose de trop enfantin. Un petit mot aussi pour l'acteur interprétant Mowgli qui se montre plutôt convaincant pour un premier film et très prometteur étant donné son jeune âge.Le public sera heureux de retrouver la chanson « Il en faut peu pour être heureux » devenue emblématique, apportant un magnifique clin d’œil au premier film d'animation. Pour renforcer l'aspect mature du film, les studios ont eu la brillante idée d'insérer une morale écologique qui n'était pas présente dans le dessin animé ainsi que la divinisation des éléphants. Toutes les scènes des éléphants sont minutieusement travaillées pour renforcer l'attribut respectueux du film. Disney nous offre une fin grandiose avec un générique très original sublimé par la chanson « trust in me » joliment interprétée par Scarlett Johansson.

035530

Copyright the Walt Disney Company France

Cependant, quelques défauts sont repérables dans ce film ; notamment sur la musique dont la qualité n'atteint pas celle du visuel et qui peut légèrement manquer d'émotion dans certaines scènes.  Une grosse déception sur les graphismes du Roi Louis, sa taille démesurée ne ressort pas à l'image et son personnage peut agacer lors de cette longue scène. Il est dommage d'avoir poussé le visuel de ce personnage à l’extrême étant donnée la qualité graphique globale du film. Un bémol également sur sa chanson,dont la présence n'était pas essentielle,qui plombe la scène en essayant d'insérer un nouveau clin d’œil pas du tout efficace. Pour conclure on peut dire que Disney offre une adaptation magnifique qui séduira toute la famille, un scénario profond, des graphismes exceptionnels, une maturité artistique peu répandue dans les films Disney (hors animation).

LE LIVRE DE LA JUNGLE Nouvelle Bande Annonce VF

M.MOUCHE

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog