108129

Synopsis: Par une sombre nuit, Will est invité à un dîner chez son ex-femme et son nouveau mari. Au cours de la soirée, il s'aperçoit que ses hôtes ont d'inquiétantes intentions envers leurs invités.

Karyn Kusama (XX,Jennifer's Body) débute sa carrière cinématographique à Sundance avec une certaine  Michelle Rodriguez dans Girlfight. D'un blockbuster peu reconnu par le public et la critique en passant par une comédie horrifique mettant en scène Megan Fox, elle s'essaie à nouveau au genre de l'horreur, dans une autre mesure cette fois-ci. Thriller psychologique à bout de nerfs, The Invitation tient sa force dans son atmosphère suffocante, stylisée et rythmée par une bande son cuivrée.Le film se déroule le long d'une soirée d'été sur les coteaux californiens, du moins on peut le supposer, dans le but d'une réunion amicale autour d'un diner. Loin de l'esprit champêtre et convivial, la première moitié du film s'attache à détourner l'attention du spectateur et à créer le doute dans son esprit.

107556

Copyright Good Films

L'intelligence du scénario a fait se retrouver des amis qui ne s'étaient pas vus depuis près de deux ans, l'occasion pour le spectateur de les découvrir et d'affiler les éléments entre eux afin de créer sa propre « structure de confort ». Cette structure s'appuie autour du personnage principal, seul acteur du récit à douter et à nous inviter à prendre place à ses côtés mais également à partager ses craintes et ses angoisses. Parsemé de flash-backs surexposés contrastant avec l'atmosphère cosy et tamisée du diner, le film s'articule comme un long puzzle énigmatique et terriblement suspicieux. Nous apprenons par la suite l'appartenance d'un des couples à une secte renforçant notre paranoïa et dans ce contexte, favorise l'accroissement de l'intrigue qui prend peu à peu forme. Un film délicat qui a l'intelligence, contrairement à d'autres du même genre, de donner toutes les clés pour décrypter cette intrigue sans pour autant nous dévoiler des indices trop explicites prématurément. Le gros point fort de la réalisatrice a donc été de mettre en scène ce repas de façon atypique pour que nous soyons en mesure de participer, en quelque sorte, au récit.

108494

Copyright Good Films

C'est donc dans un grand minimalisme que Karyn Kusama réussit le paris de créer une œuvre forte et intense en jouant sur tous les codes du film d'horreur sans pour autant rentrer dans une forme trop explicite de pathos ou d'intrigues mêlées. Une fois le spectateur passé la porte de la maison, il se retrouve pris au piège du récit jusqu'à l'explosion finale qui répond à toutes nos attentes. Si l’on peut y voir une satire hollywoodienne sur les faux-semblants humains, le film reste néanmoins purement sensoriel et ne renouvèle pas le genre de l'horreur qui en 2016 – et depuis quelques années – a du mal à se réinventer.

 

The Invitation Official Trailer 1 (2016) - Logan Marshall-Green, Michiel Huisman Movie HD

MATTHIEU EB.

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog