249124

Synopsis: Deadpool, est l'anti-héros le plus atypique de l'univers Marvel. A l'origine, il s'appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d'un humour noir survolté, Deadpool va traquer l'homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Il s’agit d’un film Marvel bien hardcore, on peut l’avouer ! Dans les paroles, la gestuelle et les effets spéciaux sans jamais louper l’opportunité de faire couler du sang : un corps qui s’éclate sur une pancarte,les balles qui traversent la chair , des vulgarités malsaines pures et dures… Aucun exemple n’est plus à donner car le charme de la première fois disparaîtrait ! Malgré le peu de budget, le réalisateur a su rendre un film rempli d’actions sur  un tournage de 10 semaines seulement.

016996

Pourtant, Tim Miller (Scott Pilgrim) n’avait encore réalisé aucun film ce qui rend la prouesse d’autant plus honorable. Fox s’en est mordu les doigts après  le résultat  prodigieux du film dépassant même certains Marvel. Rien d’étonnant donc de la proximité de Deadpool avec le monde des comics. Un anti-héros accrocheur et tant attendu. Presque 10 ans d’attente pour que ce projet aboutisse. L’humour noir et ravageur de Deadpool (Ryan Reynolds, Renaissances,Criminal) s’apparente à celui du véritable connard de la vie réelle. Le cancer stimule le côté imbu et égocentrique du personnage. Peur de rien, capable de se régénérer, il dicte sa propre loi. Lors du tournage personne ne s’est soucié de l’impact que donnerait finalement le film sur le public. C’est du Deadpool ou alors ça ne l’est pas.....

105129

Talonné par le temps,  le scénario a dû être modifié (impasse sur l’évolution progressive de la maladie et sur les scènes dramatiques). L’étroitesse du budget a permis de construire un personnage hors du commun ayant une connexion privilégiée avec le spectateur. Un film qui sort des codes habituels, qui donne envie de s’éterniser. Ryan Reynolds a donné son temps et son énergie. A 35 ans, il a réalisé ses cascades et même participé à la réalisation (il est donc considéré comme coréalisateur). Il a lu tous les comics de Deadpool s’imprégnant ainsi de l’essence de cet antihéros.

"Une interprétation magistrale"

042969

Une interprétation magistrale, qu’elle  soit romantique, d’action ou de douleurs. Morena Baccarin (Spy,Batman se fait du mauvais sang) joue le rôle de la "victime / self-défense". Un rôle qu’elle interprète sans trop de niaiseries, lui conférant une réelle personnalité: Jessica, un vrai bonheur. Le « méchant » Ajax, incarné par Ed Skrein (Le Transporteur Héritage,In Darkness), est aussi hors du commun. Une histoire de vengeance personnelle va les faire se confronter. Ajax est un personnage vicieux et manipulateur qui est à l’origine du mal de Deadpool. Sans émotions ni état d’âme, un rôle assez difficile mais pourtant bien porté par Ed. Il fait preuve d’une brillance dans son jeu  et d’une telle simplicité qui nous inspire la haine. En conclusion, un bon film à ne pas voir avec les plus jeunes mais un bon film digne d’un comics dans un univers particulier et drôle. Pour une bonne tranche de rire et d’émotion garantie. Un beau travail de groupe et d’artistes plus talentueux les uns que les autres.

DEADPOOL Nouvelle Bande Annonce VF (Non Censurée)

MANDHYNE.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog