267143

 Copyright StudioCanal

 

Synopsis: Londres, les années 60. Les jumeaux Reggie et Ronnie Kray, célèbres gangsters du Royaume-Uni, règnent en maîtres sur la capitale anglaise. À la tête d’une mafia impitoyable, leur influence paraît sans limites. Pourtant, lorsque la femme de Reggie incite son mari à s’éloigner du business, la chute des frères Kray semble inévitable…

Soyons francs, avec des personnages semblant sortir de « Dick Tracy » à l’ambiance mollassonne, Legend ne convainc pas du tout.  Le réalisateur Brian Helgeland (42,Le Purificateur) , semble souvent s’égarer souvent, voire piétiner. Une histoire qui tarde à démarrer restant figer sur son starting-block. La biographie des frères jumeaux Mc Cray, interprétés par Tom Hardy (Enfant 44,Mad Max: Fury Road,The True American), aux desseins bien opposés, (l’un menant son empire mafieux comme l’on dirige une société, l’autre psychopathe au métabolisme dégénéré, de manière primale et incertaine), aurait eu le mérite d’être plus dépouillée, approfondie. Il n’en est rien, bien au contraire le film est traité de façon très convenue et superficielle sans jamais nous émouvoir. Les couches profondes reliant les deux frères ne sont pas exploitées, un scénario surfant sur un leitmotiv oscillant entre dérision et sérieux, laisse en permanence  le spectateur en gravité. On percevra tout de même une certaine approche de l’univers Martin Scorcese, mais très furtive.

004241

Copyright StudioCanal

Une bande originale ne pas toujours à propos, voir désynchronisée rend l’ambiance décalée. Les scènes de bastons quant à elles, ne sont pas du tout crédibles, un manque criant d’authenticité…. A trop vouloir faire, la désinvolture du tournage vire à la parodie. Tom Hardy arrive malgré tout à préserver le film sans atteindre néanmoins, des prouesses artistiques, mais bon, peut-on diriger le meilleur des acteurs sans lumières ? Jouant deux rôles à contre-emploi, Tom Hardy, avec les capacités que l’on lui connaît, avait la possibilité de déployer tout son génie. L’exagération apportée au  personnage de Ronnie, contribuera à annihiler fatalement son jeu. L’histoire  s’appuie  sur la relation des frères Mc Cray, (qui ont réellement existé), à l’apogée de leur règne sur le grand banditisme qui les mènera vers  la décadence et la mort d’un Empire annoncé.  La genèse de ce déclin, on la devra à la venue d’une femme factieuse (Emily Browning, Pompéi,Les âmes vagabondes ) dans la vie de Reggie.Elle troublera l’ordre établi menant les jumeaux à une confrontation inéluctable.

"Un film inabouti"

182915

Copyright StudioCanal

La chronique des frères Mc Cray surnommé « les jumeaux terribles », raconte la vie de ces  gangsters du Londres des années 1950-1968, boxeurs sur le retour, tenanciers des plus grands nightclubs, côtoyant le gratin de l’époque (Frank Sinatra, Judy Garland). Ils étaient « les intouchables » ….. Legend  est  regrettablement  trop long, se perdant dans des méandres scénaristiques, un film inabouti ……… Une aussi bonne distribution  aurait mérité une concentration plus consciencieuse sur le sujet à l’inverse d’un bâclage sur les tréfonds des personnages. Le réalisateur ne réussit jamais pas à atteindre  une intimité à  partager avec le public. Le Londres de ces années est toutefois bien transposé, l’ambiance un peu folle et libérée de l’après-guerre est évoquée  avec brio. Une bonne note  pour la fin ....

LEGEND Bande Annonce VF

© 2015 - StudioCanal

CHRISTIAN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog