188318

Synopsis:En 1947, Sherlock Holmes, depuis longtemps à la retraite, vit paisiblement dans le Sussex, avec sa gouvernante et son fils, un détective amateur. Mais la quiétude recherchée n'est que de façade... Une affaire vieille de 50 ans le hante encore et toujours. Malheureusement seuls quelques fragments sont encore vivaces : une altercation avec un époux en colère, un lien profond mais mystérieux avec son épouse fragile. Si son légendaire pouvoir de déduction n'est plus intact, et si Watson n'est plus là, Holmes va se lancer dans son ultime enquête, la plus compliquée de sa longue carrière...

Évidemment il n'y a pas de Sherlock Holmes sans enquête policière. Mais cette dernière adaptation cinématographique  a de nombreuses autres ambitions. Monsieur Holmes est un vieux monsieur tiraillé par sa mémoire. Tout en tentant de distinguer le vrai du faux au milieu de ses souvenirs, ce sont des questions plus spirituelles qui s'imposent à lui, comme les conséquences qui découlent des décisions prises dans une vie, ou encore le sens même de l'existence elle-même. Un film intimiste et nostalgique à souhait.Une maison de campagne isolée, une gouvernante et son enfant, un amour pour l’apiculture… et le combat qu’il livre à sa mémoire pour la garder vive. Voilà le quotidien d’un Sherlock Holmes devenu vieux. La vieillesse justement, nous nous accorderons tous à dire qu’elle constitue un privilège, néanmoins elles s’accouplent presque systématiquement avec la solitude. Même ce brave Watson, décédé quelques années avant les événements du long-métrage, a été contraint d’abandonner son compagnon de toujours. Affectivement, il ne lui reste que sa gouvernante et surtout le petit garçon de cette dernière avec qui Monsieur Holmes tissera un lien particulier, car deux esprits brillants ont toujours quelque chose à se raconter et ceci malgré la différence d’âge.

042797

Mais dans ses vieux jours, ce qui tracasse le plus Sherlock Holmes c’est le fait de ne pas réussir à se souvenir de sa dernière affaire. Une affaire dont il imagine une issue tragique, puisqu’elle la amenée à se retirér dans cette demeure loin de tout. Ses souvenirs, c’est sur papier qui les retranscrit à la nuit tombée, des flash-backs qui pêle-mêle qui lui arrivent en tête. Nous nous efforçons durant tout le long-métrage de trier l’imaginaire et le réel. Et c’est avec plaisir que l’on ressent que le scénario se joue un peu de nous. Mais le vrai plaisir, il est surtout devant la prestation forte de Ian McKellen( saga du seigneur des anneaux). L’acteur britannique qui d’ores et déjà fait partie de la légende du cinéma, grâce notamment à son interprétation de Gandalf, mis en avant par Peter Jackson dans ses adaptations cinématographiques de l’œuvre de.  Une prestation touchante et juste qui nous permet d’apprécier et de découvrir son talent d’acteur dans un univers complètement différent.

457594

Alors certes, Mr. Holmes ne soulèvera pas les foules, il risque même de passer un peu inaperçu dans l’arrivage annuel de long-métrage. Mais il offre malgré tout un regard poétique et mélancolique sur le vieillissement ainsi qu’une vision originale de Sherlock Holmes.

Mr HOLMES - BANDE ANNONCE VOSTF

GIANNUS LE CACTUS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog