444339

Synopsis: Au début du siècle dernier, Edith Cushing, une jeune romancière en herbe, vit avec son père Carter Cushing à Buffalo, dans l’État de New York. La jeune femme est hantée, au sens propre, par la mort de sa mère et possède le don de communiquer avec les âmes des défunts. Une marginale dans la bonne société de par sa fâcheuse "imagination", Edith sera tiraillée entre deux prétendants: son ami d’enfance ou un sombre inconnu, soutenu de sa mystérieuse sœur…

Dès le départ, Crimson Peak nous immerge dans son ambiance à la fois glauque et fantastique. L’ancrage des fantômes dans la vie de la jeune Edith Cushing (Mia Wasikowska, Madame Bovary) est immédiat et on se laisse doucement porter dans cette épouvante romanesque. Cette jeune auteure studieuse et rebelle n’a que faire des mœurs de la société de son époque et croit au surnaturel. Sur ce profil peu conventionnel, l’intrigue va peu à peu s’emmitoufler d’amour et de sang. A la rencontre de Sir Thomas Sharpe (Tom Hiddleston, Thor: le monde des ténèbres) la jeune femme trouvera un double masculin, différent, fragile mais surtout intéressant. La rencontre avec le duo du frère et de la sœur Sharpe va se révéler perturbante et inquiétante, et sera l’élément déclencheur du film.

371564

En effet, les personnages de Thomas et Lucille Sharpe (Jessica Chastain, Seul sur Mars) oscillent entre innocentes fébrilités et noirceur gothique. Les protagonistes sont prisonniers de leurs passé et de leurs sentiments, ainsi le réalisateur va nous dévoiler tout au long du film des informations au compte goutte, au bon moment, sans en faire trop, laissant ainsi aux spectateurs la part de mystère qui se doit. A plusieurs reprises, le film nous interroge, ces personnages sont-ils bons ou mauvais, torturés ou simplement tarés. Les éléments de l’intrigue sont donnés avec parcimonie mais malgré tout le spectateur peine à se faire une idée claire. Ainsi, l’intégration du fantastique, bien que complètement assumée, reste quelque peu confuse. Nous ne savons pas réellement s’il n’est perceptible que par le personnage principal, par le trio de personnage ou s’il est inclus à part entière dans la réalité du film.

194441

Malgré ce petit détail, il est nécessaire de saluer la qualité hors pair des décors, des costumes et du traitement de la lumière. Nous sommes complètement immergés dans cette ambiance, dont seul Guillermo Del Toro a le secret, à la fois lugubre et rayonnante. Les merveilles portées par Mia Wasikowska n’ont d’égales que le travail des détails, des effets visuels et sonores. L’argile rouge, élément récurrent du film, semblable à la couleur du sang, nous accompagnera dès le début jusqu’à ce qu’on ne sache plus réellement faire la différence entre les deux à la fin.

202411

Le réalisateur, fidèle à lui-même, réussit encore le pari de parfaire le genre du film d’épouvante sans tomber dans le ridicule. Il nous emmène dans cette histoire sombre et farfelue et nous découvrirons peu à peu les véritables raisons de tous ces chamboulements. En revanche, en comparaison avec Hell Boy ou Le labyrinthe de Pan, il s’embarrasse ici de petits détails qui pourraient être qualifiés de « clichés » comme des ajouts de cri ou de musique dont il n’a pas besoin. Le suspens et les effets de surprise fonctionnent très bien sans. L’ensemble du casting s’ajuste également à merveille, même si Mia Wasikowska devient une habituée à ce type de rôle, Jessica Chastain est aussi terrible que magnifique en brune ténébreuse et Tom Hiddleston est d’une douceur aussi triste qu’hypnotique, parfaite pour son personnage. Alors, même si Crimson Peak n’est pas le film de l’année, il se contente d’être maîtrisé et réussi là où on l’attend, dans des codes parfaitement respectés pour un effet garanti.

Crimson Peak / Bande-Annonce Internationale VF [Au cinéma le 14 octobre]

MALISSE M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog