135727

Synopsis : Un tueur en série énigmatique sévit à Atlanta, laissant le FBI totalement désemparé. Quoi qu’ils fassent, les enquêteurs ont toujours un coup de retard, comme si le tueur pouvait anticiper leurs mouvements à l’avance ! En désespoir de cause, ils se tournent vers le docteur John Clancy (Anthony Hopkins), un médium retraité dont les visions les ont aidés dans le passé.En étudiant le dossier, Clancy devine rapidement la raison pour laquelle le FBI est incapable de coincer le tueur : ce dernier possède le même don divinatoire que lui. Comment dès lors arrêter un tueur capable de prévoir l’avenir ? Commence alors une partie d’échecs impitoyable.

Depuis l’avènement des séries policières dans nos téléviseurs, difficile de trouver un bon polar à aller voir au cinéma. Nombreux sont les nostalgiques du Silence des agneaux ou de Seven, ils errent dans les salles obscures, orphelin d’un genre abandonné et dont les bonnes idées ont été siphonnées par le petit écran. Eh bien, si vous êtes de cette catégorie de personnes, vous trouverez votre bonheur dans Premonitions. Clairement référencé à ces deux chefs-d’œuvre du thriller, le long-métrage se démarque par son côté fantastique.

052679

Avec Anthony Hopkins en tête d’affiche, difficile de ne pas penser au Silence des agneaux. Dans Premonitions, en plus d’une prestation assez énorme de ce dernier, le long-métrage nous offre une ambiance malsaine et étouffante. L’acteur britannique y interprète un médium recruté par le FBI afin de les aider à résoudre une série de meurtres. Dans un suspense crescendo où le meurtrier nous emmènera vers un jeu de piste assez incroyable dans lequel tout semble être orchestré, un peu à la façon Seven de l’excellent David Fincher. D'ailleurs le scénario de Premonitions, datant d'il y a à peu près 15 ans, était initialement prévu comme suite aux aventures de Morgan Freeman. Mais Fincher déclina l'invitation.

302368

Mais en plus de renouer avec le genre policier, il y a cette composante de fantastique grâce au talent de médium des personnages principaux. Elles rythment le long-métrage par des visions, nous entraînant dans un monde plus torturé, oppressant ou même baroque. Rendant par moments au film, un arrière-goût de Giallo. Là où le niveau du long-métrage décline un peu, est lorsque nous sommes dans des parties du scénario plus habituel, certains passages sont trop conventionnels. Et même si l’enquête débute dès les premières secondes du film, il y a des moments où l’on se surprend à rêvasser un peu. Il faut dire que le duo d’enquêteurs du FBI formé par Jeffrey Dean Morgan et Abbie Cornish manque cruellement de mordant. Mais malgré ces passages un peu longs, le long-métrage reste plus que prenant. Et il devient encore plus en deuxième partie, avec l’arrivée de l’excellent Colin Farrell.

Prémonitions - Bande annonce VF - HD

GIANNUS LE CACTUS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog