19057267

Synopsis: L'histoire de deux flics laches par leur petite amie. Le matricule 223 qui se promet de tomber amoureux de la premiere femme qui entrera dans un bar a Chungking House ou il noie son chagrin. Le matricule 663, qui chaque soir passe au Midnight Express, un fast-food du quartier de Lan Kwai Fong, acheter a la jolie Faye une "Chef Salad" qu'il destine à sa belle, une hotesse de l'air.

Chungking Express est le premier film qui fît connaître Wong Kar-Wai au grand public européen. Véritable ode urbaine à l'amour et à la ville d'Hong Kong, ce film à la trame relativement basique aborde les thèmes récurrents de ses futurs films, à savoir la jeunesse, l'amour et la notion de cycle. Il signe ici un film choral, petite parenthèse dans sa carrière de cinéaste car en parallèle entrain de finir de monter Les Cendres du Temps qui verra le jour la même année. Une parenthèse économe, simple et efficace ; en effet, le réalisateur utilise une petite caméra pour filmer la vie mouvementée d'une jeunesse solitaire qui se perd dans les méandres de la foule .

 

« We are all unlucky in love sometimes. When I am him, I jog. The body loses some water when you jog so that you left nothing for tears. »*

19054885

Le film est centré sur la portion de vie de quelques hommes et femmes, dont deux policiers désespérément malchanceux en amour. Au commande de ce projet, Christopher Doyle, chef opérateur , qui offre au film son ambiance confinée (cocon au contraste de couleurs vives ), tout en subtilité pour mettre en valeur l'architecture de la ville ainsi que son âme. C'est par des effets de sur-cadrages , que les personnages sont isolés dans la foule, détachés de l'écran, se posant des questions sur leurs sorts. Un film où de magnifiques tableaux ressortent, presque photographiques qui captent la jeunesse d'une façon très subtile. Les personnages sont tous fétichisés par leurs habitudes alimentaires ou leur rythme de vie. La  musique rock'n'roll du film accentue la frivolité et l’insouciance qui se dégage de chacune de leur parole. Un film résolument optimiste sur les amours naissants, éphémères (ou pas) qui transpercent le cœur de cette jeunesse citadine sublimée par le cadre urbain dans lequel elle évolue.Chungking Express est donc un véritable condensé de passion qui transcende et bouleverse, porté par de jeunes acteurs (Brigitte Lin Ching-hsia,Tony Leung Chiu Wai, Faye Wong,Takeshi Kaneshiro) qui nous font sourire et aimer l'amour. Sans doute moins sérieux que ses autres films, l'oeuvre reste magistrale en  nous marquant d'une façon touchante et humoristique (vous ne verrez plus jamais une serviette mouillée comme avant).

* « Nous sommes tous malheureux en amour parfois . Lorsque je le suis, je fais du jogging . Le corps perd de l'eau lorsque vous faites du jogging de sorte que vous avez rien laissé pour les larmes . » 

Chungking Express ( bande annonce VOST )

 

MATTHIEU EB.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>

Paperblog